Le réseau de télécentres et coworking en Seine-et-Marne

Retours sur la Conférence Chronos sur les nouveaux modes de travail

La conférence du 13 novembre dernier organisée par le cabinet d’étude Chronos, en partenariat avec Initiatives Télécentres 77 , la Caisse des Dépôts et la Région Ile-de-France (..), a été l’occasion de réunir chercheurs, entreprises et organismes publics pour échanger sur les deux questions suivantes :

  • Comment les acteurs publics participent aux transitions du travail ?
  • Quelles externalités économiques produisent ces nouvelles organisations du travail ?

Corinne BORD, Vice-présidente du Conseil régional d’Île-de-France,  a ouvert cette matinée en rappelant que l’Île-de-France représente 40 % des déplacements quotidiens en France, avec un temps de déplacement moyen domicile-travail d’1 heure 20. Pour répondre à la fatigue induite et la pénibilité de ces déplacements, la Vice-présidente a indiqué qu’on estime à environ 140 000 le nombre de salariés franciliens qui pourraient être opportunément concernés par l’utilisation de Tiers-lieux de travail, si leurs employeurs s’engagent dans ce sens.

Bruno MARZLOFF, sociologue et organisateur de la Conférence Chronos a poursuivi  en apportant quelques clés de compréhension du contexte dans lequel les mutations du travail s’opèrent, leurs impacts sur la société ainsi que sur les territoires.

Participaient à la 1ère Table Ronde : « Comment les acteurs publics participent aux transitions du travail ? » : Gérard EUDE, président d’Initiatives Télécentres 77, Jean-Yves BECHLER, CGET ; Cédric VERPEAUX, Caisse des Dépôts, Jean-Michel VINCENT, SNCF Gares & Connexions; Xavier DE MAZENOD animait ce débat.

Les échanges ont témoigné d’une compréhension et d’un intérêt fort des acteurs publics pour le sujet du travail en tiers-lieu et l’émergence actuelle d’un réseau francilien d’espaces de télétravail et de coworking.

Gérard EUDE a présenté pour exemple le Réseau Initiatives Télécentres 77 , qui compte aujourd’hui 8 tiers-lieux en activité en Seine-et-Marne et 280 postes de travail flexibles disponibles; la dynamique se poursuit puisque 17 projets sont encore en cours,dont 5 devraient ouvrir en 2015.

Jean-Michel VINCENT, SNCF, a rappelé qu’un Appel à Manifestation d’Intérêt est en cours pour créer un réseau de tiers-lieux proches des gares franciliennes : une douzaine de sites franciliens de grande couronne sont concernés. Jean-Yves BECHLER a ensuite témoigné de l’expérience des télécentres ruraux dans le Massif Central.

Cédric VERPEAUX, Caisse des Dépôts, a clôturé le débat en indiquant qu’un guide pour accompagner les collectivités dans la création des Tiers-lieux rédigé avec Initiatives Télécentres 77, la Région Ile-de-France et la Fonderie, et la Préfecture de Région sera très bientôt être disponible, à destination des collectivités qui souhaitent s’impliquer dans un projet de tiers-lieu.

La 2è partie de la matinée était consacrée à la thématique : « Quelles externalités économiques produisent ces nouvelles organisations du travail ? »

Nathanaël MATHIEU, LBMG Worklabs,  a présenté un panorama global des évolutions des mutations du travail  dans les grandes entreprises, et les opportunités induites par les TIC en faveur du télétravail. La présentation par André De PALMA et Nathalie PICARD de l’étude « Les externalités des télécentres » réalisée par l’ENS Cachan pour la Caisse des Dépôts a démontré à quel point ces nouveaux modes de travail produisent des externalités positives bénéfiques aussi bien pour les employés, les entreprises et administrations que les collectivités.

Cette deuxième table ronde, animée par Bruno MARZLOFF, a donné l’occasion à des acteurs de l’immobilier d’entreprise de présenter leurs actions et projets de tiers-lieux.

Retrouvez le compte-rendu de la conférence Chronos et l’ensemble des présentations ici : http://chronosconference.org/index.php/compte-rend